Un projet d’économie circulaire déployé sur quatre MRC du Centre-du-Québec

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Pour diffusion immédiate


UN PROJET D’ÉCONOMIE CIRCULAIRE DÉPLOYÉ SUR QUATRE MRC DU CENTRE-DU-QUÉBEC : Offre de services élargie en économie circulaire sur Bécancour-Nicolet-Yamaska-Arthabaska-Érable grâce au soutien de RECYC-QUÉBEC et de treize partenaires régionaux


Centre-du-Québec (Victoriaville), le 17 mars 2021. – La Corporation du développement durable (« CDD ») est heureuse d’annoncer un projet d’économie circulaire qui se déploiera sur les territoires de quatre (4) MRC du Centre-du-Québec pour une durée de 30 mois, grâce à un soutien de 240 000 $ obtenu de RECYC-QUÉBEC dans le cadre de l’appel de propositions Transition vers l’économie circulaire. Treize autres partenaires financiers régionaux (présentés ci-bas) participent au projet afin de compléter le budget totalisant 517 000 $. Ces partenaires régionaux jouent également un rôle de collaboration dans la réalisation du mandat.


L’économie circulaire : des opportunités d’affaires pour les entreprises de la région

Le projet consistera à accompagner les entreprises à adopter des pratiques d’économie circulaire et à identifier des opportunités d’affaires. Les entreprises seront guidées, entre autres, pour échanger des ressources entre elles, trouver des débouchés à leurs matières envoyées à l’enfouissement, optimiser en amont l’utilisation de leurs matières et faire de l’écoconception. Sans s’y restreindre, les secteurs principalement visés seront les industries agroalimentaires, de fabrication métallique et de transformation du bois. Afin de bien soutenir les entreprises, de stimuler les échanges et de créer des synergies, deux personnes agiront à titre d’animateurs à l’échelle des quatre (4) MRC.


« La CDD est extrêmement fière d’annoncer ce projet. L’économie circulaire s’impose comme une solution porteuse pour un développement économique régional plus durable. Ce projet donnera l’occasion à la CDD et à ses 13 partenaires régionaux de coordonner leurs efforts afin de déployer des stratégies d’économie circulaire à l’échelle régionale sur ces territoires », exprime Christian Héon, président de la CDD.


Zone Bécancour-Nicolet-Yamaska

Dans Bécancour-Nicolet-Yamaska, le projet vient réunir les efforts des trois partenaires que sont (en ordre alphabétique) la MRC de Bécancour, la MRC de Nicolet-Yamaska et la SADC de Nicolet-Bécancour, par son programme d’accompagnement en développement durable PROAction financé par la Fondation Alcoa, afin de réactiver un service en économie circulaire sur ces territoires. C’est en ce sens qu’abondent les préfets de ces deux MRC : « Grâce à la collaboration avec la CDD, nous sommes très heureux de relancer des initiatives en économie circulaire sur notre territoire. » indique Mario Lyonnais, préfet de la MRC de Bécancour et maire de la municipalité de Sainte-Françoise. « Nous croyons qu’il est important que les partenaires de développement économique de la région collaborent de près pour offrir ces services aux entreprises. Ce projet est la preuve qu’il est pertinent d’unir nos efforts », ajoute Geneviève Dubois, préfète de la MRC de Nicolet-Yamaska et mairesse de la municipalité de Nicolet.


Zone Arthabaska-Érable

Dans Arthabaska-Érable, le projet s’inscrit dans la continuité d’un projet déjà en cours, Économie circulaire Arthabaska-Érable, projet qui a eu le soutien en 2019 du Mouvement Desjardins. Les partenaires financiers régionaux actuels du projet ont accepté de prolonger leur soutien afin de poursuivre les efforts dans le temps. Ces partenaires (en ordre alphabétique) sont: la Corporation de développement économique de Victoriaville et sa région (CDEVR), le Cégep de Victoriaville, le CFER Normand-Maurice, Gesterra, la MRC de L’Érable (Développement économique de L’Érable), la SADC Arthabaska-Érable, la Ville de Plessisville, la Ville de Princeville, la Ville de Victoriaville etla Ville de Warwick.  Alain St-Pierre, préfet de la MRC d’Arthabaska et maire de la municipalité de St-Albert, mentionne qu’« il y a déjà plusieurs années que la MRC d’Arthabaska soutient diverses initiatives liées à l’écologie industrielle et l’économie circulaire. Nous sommes contents de voir que des actions concertées soient de plus en plus mises de l’avant afin de trouver des solutions durables à des enjeux liés, entre autres, à la gestion des matières résiduelles ». « Nous pensons que ce projet à caractère régional permettra d’établir une continuité dans les efforts déjà affichés par notre MRC en plus d’établir une vision de développement durable pour nos entreprises », évoque pour sa part Jocelyn Bédard, préfet de la MRC de L’Érable et maire de la municipalité de Notre-Dame-de-Lourdes.


Lire le communiqué de RECYC-QUÉBEC publié le 17 mars 2021 pour connaître tous les projets retenus par l’appel de propositions Transition vers l’économie circulaire : « RECYC-QUÉBEC accorde un soutien de 3,3 M$ à des projets d’économie circulaire ».


À propos de la Corporation du développement durable

Constituée à Victoriaville en 2012, la Corporation du développement durable (CDD) est un OBNL qui a pour mission de sensibiliser, mobiliser et outiller les organisations régionales du Centre-du-Québec afin de faciliter la prise en charge concertée d’enjeux en développement durable. Elle collabore ou prend en charge la gestion de projets et/ou services liés au développement durable. Sur les territoires des MRC d’Arthabaska et de la MRC de L’Érable, la CDD contribue entre autres au déploiement d’un service d’accompagnement stratégique en développement durable, la Démarche d2, et offre un service d’accompagnement en économie circulaire. Au Centre-du-Québec, la CDD est l’organisme porteur du Fonds Écoleader.


-30-


Source :

Jacinthe Roy, directrice générale

jroy@corpodd.org, (819) 990-0242

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/2