Des entreprises du Centre-du-Québec s’intéressent à l’économie circulaire et participent à un atelier de maillage dans le secteur du bois et du métal




COMMUNIQUÉ DE PRESSE
Pour diffusion immédiate


Des entreprises du Centre-du-Québec s’intéressent à l’économie circulaire et participent à un atelier de maillage dans le secteur du bois et du métal


Victoriaville, le 5 juillet 2022 – Un second atelier de maillage a été organisé au début du mois de juin par l’équipe du projet Économie circulaire Centre-du-Québec de la Corporation du développement durable (CDD), en collaboration avec Symbiose Industrielle Drummond de la Société de développement économique de Drummondville. Concrètement, 13 entreprises des secteurs du bois et du métal ont participé à cet événement qui avait comme objectif d’accélérer l’implantation de stratégies en économie circulaire dans leurs opérations.


Le fonctionnement d’un tel atelier est simple. Il s’agit de réunir des entreprises afin qu’elles communiquent dans un premier temps ce qu’elles ont à offrir, que ce soient des résidus de coupe (ex. aluminium en feuille, copeaux de bois, etc.) ou un accès à de l’équipement de transport sous-utilisé. Dans un deuxième temps, les entreprises échangent sur leurs besoins en termes d’intrants pour leur production ou encore divers besoins tels que le partage de ressources humaines ou d’espaces d’entreposage. Finalement, c’est aussi une occasion de faire intervenir des experts qui s’attaquent aux enjeux soulevés durant l’atelier dans le but d’informer les entreprises participantes de pistes de solutions à leurs besoins.


« Réunir plusieurs entreprises dans ce type d’activité est très bénéfique. Les offres et les besoins des entreprises sont identifiés en temps réel et des maillages peuvent être complétés rapidement. Il s’agit en quelque sorte d’un « speed dating » entre des entreprises, sous une thématique d’économie circulaire », indique la directrice générale de la CDD, Mme Jacinthe Roy.


Les résultats sont satisfaisants : 37 participants dont 13 entreprises ont pris part à l’atelier et un total de 45 synergies potentielles ont été identifiées.


« Les échanges ont permis d’identifier plusieurs pistes qui seront approfondies dans la suite de l’atelier. Il y a notamment l’utilisation des retailles de métal par des entreprises qui font du prototypage, le partage de licence logicielle, le partage de transport et la récupération des palettes de transport qui sont ressortis lors des discussions », explique quant à lui M. David Verville, conseiller sénior en économie circulaire de la CDD.


À titre d’exemple, l’entreprise L’Atelier sfr de Signé François Roy inc., qui se spécialise en marketing et en produits d’affichage personnalisables, a pu identifier différentes matières qui étaient jetées par certaines entreprises, mais qui peuvent garnir sa matériauthèque. Ainsi, les extrants d’une entreprise deviennent les intrants d’une autre!


« Puisque chaque synergie est unique, les entreprises devront analyser si toutes les conditions sont réunies pour mettre en place les maillages identifiés. Notre équipe assurera des suivis personnalisés afin de concrétiser les synergies potentielles », ajoute pour sa part Mme Myriam Pilon, conseillère en économie circulaire à la CDD.


« Cela fait déjà quelques fois que les projets Économie circulaire Centre-du-Québec et Symbiose Industrielle Drummond joignent leurs forces et, cette fois encore, les résultats sont au rendez-vous. Plusieurs synergies potentielles ont été identifiées en rassemblant des entreprises couvertes par nos projets respectifs », conclut Mme Jacinthe Roy.


À propos du projet Économie circulaire Centre-du-Québec

Le projet Économie circulaire Centre-du-Québec consiste à offrir un service d’accompagnement en économie circulaire aux entreprises établies dans l'une des MRC suivantes: Arthabaska, Bécancour, L'Érable et Nicolet-Yamaska. Deux conseillers sont mis à disposition des entreprises pour les accompagner à identifier des stratégies d’économie circulaire à mettre en place, dont :

· Trouver des preneurs pour les résidus de production;

· Identifier des façons de diversifier l’approvisionnement;

· Calculer le véritable coût des résidus;

· Repenser les emballages;

· Partager des équipements et des espaces avec d'autres entreprises.


Le service d’accompagnement est offert gratuitement aux entreprises. Ce projet est possible grâce au soutien financier de RECYC-QUÉBEC dans le cadre de l’appel de propositions Transition vers l’économie circulaire ainsi qu’à l’appui financier de treize (13) partenaires régionaux (en ordre alphabétique) :

-CDEVR

-SADC Arthabaska-Érable

-Cégep de Victoriaville

-SADC de Nicolet-Bécancour*

-CFER   Normand-Maurice

-Ville de Plessisville

-Gesterra

-Ville de   Princeville

-MRC de Bécancour

-Ville de   Victoriaville

-MRC de L’Érable

-Ville de   Warwick

-MRC de Nicolet-Yamaska

* (Par son programme d’accompagnement en développement durable PROAction financé par la Fondation Alcoa)


À propos de la Corporation du développement durable

Constituée à Victoriaville en 2012, la Corporation du développement durable est un OBNL qui a pour mission de sensibiliser, mobiliser et outiller les organisations régionales du Centre-du-Québec afin de faciliter la prise en charge concertée d’enjeux en développement durable. Elle collabore ou prend en charge la gestion de projets et/ou services liés au développement durable. La CDD contribue entre autres au déploiement d’un service d’accompagnement stratégique en développement durable, la Démarche d2, sur les territoires d’Arthabaska et de L’Érable et offre un service d’accompagnement en économie circulaire sur le même territoire, en plus de Nicolet-Yamaska et Bécancour. Finalement, la CDD est l’organisme porteur du Fonds Écoleader pour le Centre-du-Québec. Finalement, la CDD a développé et gère le Fonds Écopropulsion.

-30-


Source :  Jacinthe Roy

Directrice générale

Corporation du développement durable

jroy@corpodd.org

819 990-0242

press to zoom

press to zoom
1/1