top of page
34 entreprises du secteur agroalimentaire se rencontrent au Centre-du-Québec pour participer à un atelier de maillage en économie circulaire

Victoriaville, le 21 décembre 2022. – Un troisième atelier de maillage a été organisé le 22 novembre dernier par l’équipe du projet Économie circulaire Centre-du-Québec de la Corporation du développement durable (CDD). Ce dernier a été organisé en collaboration avec la Cité de l’innovation circulaire, le Centre de transfert technologique en écologie industrielle (CTTÉI), Symbiose agroalimentaire Montérégie, Symbiose industrielle Drummond et la firme d’expertise environnementale Stratzer. Concrètement, 34 entreprises du secteur agroalimentaire ont participé à cet atelier qui avait comme objectif d’accélérer l’intégration de stratégies en économie circulaire dans leurs opérations.


Dans un premier temps, des thématiques plus spécifiques ont été abordées sous la forme de tables de discussions, soit le développement de nouveaux produits à partir de résidus alimentaires ainsi que la pré-transformation de produits maraîchers pour les CPE et les institutions. Une autre table de discussion rassemblait spécifiquement des entreprises invitées à travailler sur la question du marc de pommes avec la Cité de l’innovation circulaire et ses partenaires, donnant naissance à un projet pilote qui accélérera la valorisation de ce résidu en produit à valeur ajoutée. La CDD remercie ses nombreux collaborateurs et experts qui ont permis d’élargir la couverture de l’événement et d’apporter des expertises spécifiques aux thèmes traités. En plus des conseillers en économie circulaire de la CDD, cinq autres conseillers en économie circulaire étaient présents provenant des organismes partenaires de l’événement. De plus, les entreprises participantes à la table de discussions sur le développement de nouveaux produits ont été informées de pistes de solutions à leurs besoins grâce aux interventions de professionnels en recherche et innovation de Cintech agroalimentaire du Cégep de Saint-Hyacinthe et de l’Institut sur la nutrition et les aliments fonctionnels (INAF) de l’Université Laval. D’autres entreprises ont aussi pu bénéficier de l’expertise d’une chargée de projets en saine alimentation de la Table intersectorielle régionale pour les saines habitudes de vie du Centre-du-Québec.


Dans un deuxième temps, les entreprises ont eu l’occasion de partager entre elles leurs offres et leurs demandes en résidus ou encore en équipements pouvant répondre à des besoins identifiés durant les ateliers de travail ainsi qu’échanger tous types de ressources dans le but de créer des maillages. « Nous sommes très satisfaits du bilan de cet événement et surtout de la motivation des entreprises à adopter des pratiques circulaires », souligne Mme Jacinthe Roy, directrice générale de la CDD, en remerciant RECYC-QUÉBEC et les 13 partenaires régionaux pour leur soutien au projet Économie circulaire Centre-du-Québec, permettant entre autres d’offrir ce type d’atelier aux entreprises.


L’atelier a réuni un total de 65 participants du Centre-du-Québec, de la Montérégie, de Montréal et de l’Estrie qui ont partagé en direct leurs offres et leurs demandes. « Les échanges ont permis d’identifier 96 maillages potentiels qui seront analysés au cours des prochaines semaines. Ces maillages peuvent représenter des opportunités d’affaires pour les entreprises. Parmi les tendances observées, on retrouve : récupérer des sous-produits de grade alimentaire pour donner une nouvelle saveur à un produit, partager des équipements de transformation, des services de livraison et des espaces de congélation et utiliser des résidus qui ne sont plus de grade alimentaire pour l’élevage d’insectes », explique quant à lui M. David Verville, conseiller sénior en économie circulaire de la CDD.


À titre d’exemple, l’entreprise Les Boissons Sève, qui se spécialise dans la fabrication de jus santé fait à partir d’ingrédients qui auraient été gaspillés, a pu identifier divers résidus de fruits pour la production de ses breuvages.


« Puisque chaque synergie est unique, les équipes des différents projets d’économie circulaire du Centre-du-Québec et de la Montérégie devront analyser si toutes les conditions sont réunies pour mettre en place les maillages identifiés. Elles assureront des suivis personnalisés afin de concrétiser les synergies potentielles », ajoute pour sa part Mme Myriam Pilon, conseillère en économie circulaire à la CDD.


« C’est la première fois que le projet Économie circulaire Centre-du-Québec organisait un atelier de maillage en présentiel. Cette formule de type « speed dating » est très dynamique pour les entreprises qui créent plus facilement des liens entre elles et se partagent de l’information rapidement », conclut Mme Jacinthe Roy.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/3
bottom of page